ANDRÉ BRAHIC BIEN CONNU DANS LE MILIEU UFOLOGIQUE COMME HYPER SCEPTIQUE EST MORT.

andre brahic

Nous avons appris par la presse la triste nouvelle : André Brahic est décédé. Il  avait 73 ans, et il nous a quitté le 15 mai 2016 à Paris après un dur combat contre une pénible maladie : un cancer. Il est né à Paris en 1942.

J’ai eu l’occasion de rencontrer André Brahic lors de conférences. C’était un communiquant hors pair, maniant l’humour avec dextérité, capable de parler durant des heures de ses passions. Souvent, ses conférences s’éternisaient, il est arrivé qu’il décroche seulement vers les 3 h du matin ! Mais le public, s’abreuvait sans fin de ses informations, sa mémoire était sans limite………

André Brahic, un grand chercheur, abordable et convivial, authentique et aussi un grand conteur. Il a écrit de nombreux ouvrages, cherchant à partager en permanence son savoir.  Sa position officielle vis-à-vis du phénomène ovni était celle d’un scientifique pur et dur. C’est-à-dire, bien que connaissant relativement bien le dossier OVNI, il restait catégoriquement ancré sur l’état prouvé de nos connaissances. En conséquence, phénomène ovni, oui compte tenu de l’existence de ce dernier, mais jusqu’à nouvel ordre, il n’admettait pas que ces ovni étaient matériels ou d’origine extraterrestre. Il est vrai que ces points sont exacts dans l’état de nos connaissances du phénomène. Toutefois, on peut extrapoler et comme nous le faisons depuis des décennies, penser que ces objets pourraient venir d’un autre monde et être piloter par des intelligences extraterrestres. Quant aux preuves, nous admettons que la qualité de certains témoignages suffit. Même s’il pensait cela possible, jamais il ne l’a admis en public car à l’évidence, nous n’en avons pas la preuve. Sa position en public à évoluée ces dernières années, en fonction de la découverte des exoplanètes, des avancées dans le domaine de la biologie interplanétaire et il commençait à évoquer publiquement que des planètes pourraient être habitées. C’est un «  savant », il a toujours démontré une grande prudence, mais n’a jamais fermé la porte aux idées les plus avancées. Il savait écouter.

J’ai également connu Évry Schatzman, un des pères de l’Astrophysique, un maître qui a initié André Brahic. Lui aussi, très réservé sur le phénomène ovni, publiquement sceptique,  car on ne pouvait lui apporter de preuves irréfutables, il avait des idées très larges en fait et pensait, comme il me l’a écrit sur son dernier livre sous forme de dédicace, que la vie dans l’univers était une possibilité. Mais ceci, à ce temps-là, un scientifique digne de ce nom,  ne pouvaient pas encore l’exprimer. La science avance très lentement, il lui faut des preuves irréfutables, mais, les scientifiques et savants  de hautes compétences qui la composent,  lui font repousser ses limites de décennie en décennie. Elle finira, par admettre l’existence de civilisations extraterrestres mais aussi la possibilité de se déplacer dans l’univers pour rejoindre ces planètes habitées….. C’est une question de temps………

André Brahic a été parmi de ceux-là. Il s’est intéressé à Saturne. Puis en 1984 il lance un programme d’observation de Neptune qui a pour résultat la découverte des anneaux de cette huitième planète, en utilisant l’observation Européen Austral de La Silla au Chili. Un souci, le dernier anneau semble discontinu, André Brahic en perce le mystère  on y observant trois arcs qu’il nomme, non sans humour : Liberté, Égalité, Fraternité !! Un quatrième arc sera découvert par la suite par sa collaboratrice Cécile Ferrari. Il participe aux programmes Galileo vers Jupiter et Cassini  vers Saturne. Bien évidemment son rêve, ces dernières années, étaient de travailler sur des programmes visant à mieux connaître Uranus et Neptune. Il est tout naturellement Astrophysicien au CEA mais aussi professeur à l'université Paris VII - Diderot. Il avait également dirigé le laboratoire Gamma-gravitation. En son honneur, en 1990, on baptisa l’astéroïde 3488 situé dans la ceinture du système solaire «  André Brahic ».

Tous ceux qui ont connu André Brahic, entre autre ses nombreux étudiants, les auditeurs participants à ses conférences, se rappelleront de cet homme exceptionnel débordant d’humour.

Nous lui rendons un dernier hommage, nous transmettons, non sans tristesse,  à sa famille, ses proches et ses amis, nos plus sincères condoléances.

Gérard LEBAT