DES CRITIQUES FAVORABLES EN ARGENTINE A LA SUITE DE LA PUBLICATION

DU LIVRE « LOS OVNIS DE LA ANTARTIDA ».

 

OVNI ANTARCTIQUE 1

J’ai l’occasion de relayer en Français quelques interventions du Pr Ruben Morales car je le connais pour avoir passé près de trois semaines en sa compagnie en janvier et février 2016. Cette rencontre, ce n’est pas seulement quelques heures à parler, mais un périple qui nous a menés de Buenos Aires à Iguaçu, (plus de 1300 kms + retour partiel) dans le nord de l’Argentine, à la frontière du Brésil, en Amazonie ! Et nous avons fait  des haltes dans les cafés ufologiques de Rosario, Santa Fé, Corrientes, Resistencia…..  Ce n’est donc pas sans bien le connaître que je vous parle de ses qualités intellectuelles hors normes, de son extrême gentillesse, de sa volonté permanente de chercher une explication à tous  les phénomènes, de  sa passion depuis 50 ans pour le phénomène ovni. Le Professeur Ruben Morales mérite d’être mieux connu chez nous en France. L’histoire de l’ufologie Argentine, totalement inconnue chez nous, est très riche et surtout elle est parallèle à la nôtre en bien des points. Les acteurs de toutes les enquêtes depuis la fin des années 50 sont encore bien souvent encore avec nous et peuvent témoigner de tout ce qui s’est passé dans ce pays. Ruben est l’un d’eux, il a rencontré et invité les ufologues connus dans le monde entier tels Hynek ou Vallée, il a fait de nombreuses enquêtes sur le terrain, procédé à des études spécifiques du phénomène….  Il a côtoyé beaucoup  de témoins de faits insolites en Antarctique et en conséquence, il est  bien la personne qui est la mieux placée pour évoquer toute cette histoire dans un livre.

2 OVNI ANTARCTIQUE

Le premier ouvrage sur les ovnis en Antarctique écrit par Ruben Morales (sous-titré : « Histoires extraordinaires sur le continent blanc » a généré un impact important  et des commentaires positifs sur les réseaux sociaux. Ce travail, c’est le résultat d’une recherche et d’une collecte minutieuse de données sérieuses concernant le phénomène ovni sur ce continent. Il est incarné aujourd’hui dans ce volume important de plus de 350 pages avec des informations inédites et de nombreuses photos et illustrations souvent inconnues.

Deux présentations en début de mois ont permis de lancer ce livre sur le thème des «  OVNIs EN ANTARCTIQUE ». Rapidement le net a relayé ces nouvelles, engendrant un « bzz » sur la toile en Argentine. En Fran

ce l’information a été relayée sur de nombreuses pages Facebook, en version Française, ainsi que sur plusieurs blogs, dont OVNI91  et OVNI MAROC International.

A droite photo : L'auteur dédicassant son livre.

Ci-dessous : Mario Lupo intervenant aux Cafés Ufologiques.-  Foto Damián Morales Defelippe

3 OVNI ANTARCTIQUE

Le 2 juin, c’est lors de la réunion mensuelle des « Cafés Ufologico RIO54 » que tous les ufologues de Buenos Aires ont été en mesure de prendre connaissance de l’ouvrage. Le 4 juin, soit deux jours après, c’est la très respectée association des anciens opérateurs radio  en système Morse, dont beaucoup ont œuvrés en Antarctiques et témoins de phénomènes inexpliqués, qui recevait le Professeur Ruben Morales afin qu’il évoque son livre. Ces professionnels étaient à cette époque indispensables au niveau communication avec les bases de l’Antarctique, avant l’émergence de l’internet et de la transmission par satellite. À cette époque, peu de moyens matériels automatisés, peu d’informatique voir pas,  les observateurs étaient à l’extérieur et c’est ainsi que les chances d’observer un phénomène anormal  étaient largement supérieures à ce qu’elles sont à notre époque.

Lors de la première réunion, Mario Lupo, le coordinateur des Cafés Ufologico RIO54, a mis en évidence et commenté les informations publiées dans le livre, qui concernaient entre autre la recherche cachée et interne sur les OVNIs de la Marine de guerre en Argentine entre 1950 et 1970. Il a été surpris par certains détails, inconnus jusqu’alors, qui font état d’observation d’ovnis sur lesquelles on a déployé sur les lieux plusieurs navires de guerre de la force navale. Puis des ordres ont été donnés de procéder à des bombardements massifs et d’utiliser des armes anti sous-marin  en nombre !  Certaines observations faisaient état d’objets se déplaçant en profondeur.

Puis c’est au tour de Ruben Morales d’intervenir et il insiste sur le fait qu’il était particulièrement motivé pour publier ce livre car il avait de nombreuses anecdotes à révéler sur un certain nombre d’observations qui lui ont été signalées directement par des personnes travaillant dans les camps en Antarctique. Ruben fait une brève pause, il pense alors au tous ceux qu’il a côtoyé et qui aujourd’hui ne sont plus là, parmi nous, le Capitaine Daniel Perissé, le météorologue Hugo Stanich, le radiotélégraphiste Abel Aguirre….  Il ne les a pas oubliés, tous ces témoins lui avaient confiés leurs témoignages avant de partir….  Il les publie dans ce livre en leur mémoire….

Ci-dessous Photo :  Ruben Morales intervenant dans le cadre de l'association  CW (GACW)

OVNI ANTARCTIQUE 4

Ruben Morales révèle que le nombre de rapport d’objets volants non identifiés dans le ciel  en Antarctique, était beaucoup plus nombreux qu’on le croit. Dans son ouvrage, et pour la première fois il évoque des documents aujourd’hui déclassifiés, auxquels il a eu accès et qui contiennent des données fiables sur toutes ces histoires extraordinaires qui se localisent sur le continent blanc.

Les deux orateurs, Mario Lupo et Ruben Morales, ont souligné l’importance des cafés ufologiques de Buenos Aires (1) qui ont lieu tous les mois depuis maintenant plus de 6 années consécutives

OVNI ANTARCTIQUE 5Le samedi 4 juin, c’était lors de la 30 éme réunion des opérateurs radios utilisant uniquement la transmission morse, sans microphone,  que Ruben Morales présenta son ouvrage. Parmi l’assistance, des opérateurs radios témoins d’observations insolites. Ruben Morales n’est pas sans les connaitre, il a longuement travaillé avec eux sur les phénomènes dont ils ont été les témoins et  avec leur collaboration, il retrace ces faits au cours de son livre. Il s’agit entre autre d’Oscar Atienza (Mission Orcades Base, 1961) Carlos Portaluppi (Base Deception , 1961) et Francisco Tito Burzi (Base Orcades, 1961).

C’est le premier livre qu’écrit  Ruben Morales sur ce sujet, mais auparavant, au cours des décennies passées, il a écrit de nombreux articles sur le sujet, notamment plusieurs articles sur les observations d’ovnis en Antarctique publiés dans le Bulletin du Centre Naval et dans le Bulletin de « l Asociación Polar Pingüinera ». Sur le web il a écrit sur le site de la «  fondation Marambio »  et  sur le site du 

OVNI ANTARCTIQUE 6

«British Antarctic Survey Club Magazine ». Il a reçu à deux reprises le prix «  Irizar Almirante » décerné par le Centre Naval en récompense pour le meilleur article sur les questions relatives à l’Antarctique. Connu et incontournable dans le milieu de l’ufologie en Argentine, il a aussi préfacé » l’ouvrage «  Phénomène OVNI, réflexions, recherches et études » écrit par le Capitaine de Frégate Daniel Perissé.

Photo Ci dessus et à droite : Témoins d'observations insolites, ils ont témoignés !  

Photo ci contre et à gauche : Mario Lupo, Juan Failla, Javier Stagnaro y Rubén Morales.

Ainsi que l’auteur l’a exprimé sur la 4 éme page de couverture  de son livre, le plus grand défi d’un gouvernement serait d’informer les citoyens sur le fait que les OVNI existent très certainement. Les affaires du 6 et 7 juillet 1965 en Antarctique ont été diffusées par la marine d’Argentine, ce qui a été un grand défi qui a déclenché à cette époque un phénomène journalistique formidable, se multipliant à travers le monde avec un effet de cascade, informant ainsi un très large public.

Gérard LEBAT

Traduction et adaptation libre

 

L’ouvrage du Professeur Ruben Morales va être distribué dans de nombreuses bibliothèques sur Buenos Aires, mais si vous êtes intéressé pour acquérir son livre ou en savoir plus, vous pouvez contacter directement l’auteur :

-       Contact en Argentine pour vous procurer son livre, sachez que le professeur Ruben Morales parle un peu le Français : rio54ovni@gmail.com

-       Blog des Cafés Ufologiques RIO54  de Buenos Aires : http://rio54ovni.blogspot.pt/

-       On trouve également RIO54 et Ruben Morales dans les pages de Facebook.

 

Des informations en langue Française à propos de l’ouvrage du Professeur Ruben Morales,  sont publiées sur les blogs suivants :

-       http://ovni91.canalblog.com/

-       http://ovni-maroc.blogspot.pt/

 

(1)   Les cafés ufologiques de Buenos Aires réunissent parfois plus d’une centaine de personnes, tous les ufologues en Argentine, sont déjà venus au moins une fois à ce Café Ufologique qui est devenu au fil des années l’une des réunions mensuelles qui dans le monde, rassemble régulièrement autant de passionnés en ufologie. La moralité, la qualité de ses intervenants, la régularité ont fait de ce Café Ufologique une référence à l’échelle de notre planète.