Compte rendu

«Ovni à Table» du 5 décembre 2014

(6ème repas à Bourg-en-Bresse, avec conférence)

La préparation d’une soirée pour le mois de décembre se fait toujours avec une grosse appréhension car le froid et le mauvais temps de l’hiver ne poussent pas toujours à sortir et certaines personnes peuvent hésiter à venir parler d’ufologie, surtout si elles habitent assez loin. Et je ne parle même pas en cas de neige ou de verglas… Pourtant, grâce à un intervenant de qualité et une grosse campagne d’information, cette sixième soirée « Ovni à Table » a été un véritable succès avec 71 convives présents et une conférence qui n’en finissait plus de passionner le public jusqu’à une heure tardive…

Expérience sur le terrain et rencontres importantes

IMG_3175

J’avais titré la conférence de notre ami Bruno Mazzocchi « 40 ans d’enquêtes et de témoignages ovnis dans la région (01, 38, 39, 71…) et de rencontres avec des témoins célèbres », mais ce titre ne reflète que partiellement la réalité de son intervention, tellement il est difficile de résumer en quelques mots quarante-deux ans de passion et d’activités ufologiques intenses. Bruno a beaucoup bourlingué dans la région, surtout en Saône-et-Loire, en Isère, dans le Jura, dans l’Ain évidemment et maintenant dans la Drôme, des départements qu’il connaît bien et où il a fait d’innombrables veillées ufologiques, où il a côtoyé de nombreux autres passionnés et où il a même fait quelques observations. Il n’a jamais hésité à traverser la France pour aller rencontrer les principaux ufologues dans les années 70 et 80, mais aussi des contactés et des témoins qu’il a pu retrouver, sans oublier quelques personnalités à l’étranger. Au cours de son intervention, Bruno Mazzocchi nous a raconté un peu tout ça, et même davantage, avec souvent des anecdotes et des détails qu’il serait impossible de retranscrire ici à moins d’y consacrer dix pages et d’avoir l’infinie minutie d’un cartographe…

Au cours de cette longue et passionnante soirée, Bruno nous a rapporté quelques-unes de ses propres observations afin de nous mettre l’eau à la bouche. Il nous a ainsi parlé de ce disque gris étain qu’il a aperçus avec son père en 1967 alors qu’il était encore enfant, puis de cet étrange engin de forme ovoïde avec lumières rouges qu’il a pu contempler sous des lignes à haute tension en 1976 accompagné de sa mère. Ces deux premières observations insolites l’ont vraisemblablement initié à l’ufologie. Il a poursuivi son intervention avec deux autres observations plus récentes. Le 5 novembre 1990, il a vu passer assez près du sol un engin énorme qu’il estime à plus de 150 mètres de long et 60 mètres de haut, escorté par sept autres engins lumineux. Le 1er août 1995, à la Truchère (en Saône-et- Loire), accompagné de notre ami Guy, présent à la soirée et qui confirme publiquement cette observation, il a pu voir quelques lumières apparaître dans le ciel dont une assez grosse de couleur blanc-bleutée peut-être de la taille apparente de la pleine lune. Lorsqu’il a envoyé des signaux lumineux en direction de cette lumière avec une torche puissante, Celle-ci a réagi en expulsant une petite boule blanche dans le ciel.

Parmi les nombreuses enquêtes qu’il a pu effectuer sur le terrain, le conférencier nous en a présenté quelques-unes pour lesquelles il a pu retrouver les témoins parfois après plusieurs années de recherche. On peut citer un disque volant qui s’est posé dans un champ à Montalieu (dans l’Isère) le 27 novembre 1979 et qui a demandé l’intervention des pompiers, des gendarmes et du GEPAN, mais également l’observation d’une énorme soucoupe volante bleutée posée dans une clairière à Ménétrux-en-Joux (dans le Jura) par César Locatelli en 1986 et qui a passionné les ufologues pendant des années, sans oublier le cas de Poncey-sur-L’Ignon (en Côte d’Or) du 4 octobre 1954 et celui de Chabeuil (dans la Drôme) du 26 septembre 1954, tous deux en pleine vague de 1954. Il nous a également présenté un cas dans l’Ain, ce que nous attendions avec impatience. Il s’agit d’une observation datant de 1910 au cours de laquelle un jeune homme traversait une forêt à Chevroux lorsqu’il a aperçu une immense forme humaine de trois mètres de haut se dirigeant vers lui. Il s’enfuit sans se retourner. C’est le petit-fils  du témoin qui a raconté cette observation bien des années plus tard. À noter qu’un convive présent à notre soirée a déclaré qu’un membre de sa famille avait observé un étrange engin la même année dans la même commune alors il s’agit peut-être du même cas…

Si Bruno nous a également beaucoup parlé de son parcours ufologique et de ses rencontres avec divers grands ufologues, témoins et contactés de la première heure, il n’a pas oublié de citer son ami Jean-Gabriel Greslé pour faire la promotion de ses ouvrages ufologiques. Il nous a également très longuement présenté ses contacts avec Rose C célèbre pour sa rencontre, le 10 avril 1952, avec trois entités de 2,30m. Pour ceux qui seraient intéressés par cette formidable rencontre et les messages laissés par ces entités, je ne peux que conseiller le livre de Rose C elle-même et sobrement intitulé « Rencontre avec les extra- terrestres » paru en 1979 aux Éditions du Rocher puis réédité la même année aux Éditions France Loisirs qu’on trouve assez facilement d’occasion. Notre conférencier a su capter l’auditoire pendant près de trois heures sans faiblir, ni même boire un verre d’eau, une prouesse que j’ai malheureusement dû interrompre vers 0h30 pour clore la soirée sinon nous y serions probablement encore tellement Bruno avait de choses à nous raconter. Pourtant il est loin d’avoir tout dit, alors peut-être qu’à l’occasion il reviendra…

Didier Charnay