OVNI PARIS – LE COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 7 JANVIER 2014

SOIRÉE «  LA QUATRIÈME NUIT – VINCENT ET STÉPHANE LEROUX                                                    

Ce soir premier rendez-vous d'Ovni Paris de l'année 2014 une merveilleuse soirée avec la présentation du court métrage des frères Leroux écrit et réalisé par Vincent et Stéphane " la quatrième nuit" en première projection officielle.

vincent stephane leroux

 Un petit rappel sur la fiche technique du film :

  -  durée : 17 minutes

  -  format : HD cinémascope/couleur/stéréo 2.0

  -  lieu de tournages principaux : la Bassée/Montigny

  -  début du tournage : juillet 2012 en Gohelle

  -  durée du tournage : deux semaines.

Après la présentation mensuelle des événements du mois passé par Nikos tant pour la presse que pour Internet et devant un parterre de plus de 75 personnes dont les habitués Gilles Durand , Thierry Rocher, Gilles Lorant , Nikolaos Koulis , et venu plus particulièrement ce soir,  Myriame Belmihoub , le président du Sceau en la personne de Jacques Scornaux , Charles.P , qui connaît très bien Vincent et Stéphane pour avoir également fait des observations rapprochées et avoir été contacté , d'ailleurs faits relatés dans le très bon livre de Georges Metz "Ovnis en France" les enquêtes de Georges Metz  en compagnie de Gérard Deforge , et de Jean-Claude Venturini dont je déplore profondément l'absence de ce soir.

Enfin la présentation du film par Vincent qui a fait deux observations rapprochées dont une avec son frère Stéphane et l'autre avec sa compagne. Observations dont il était directement la cible.

Vincent a d'ailleurs un vécu chargé commençant dès sa petite enfance. Il a également subi un temps manquant pendant une tempête de neige. Il faut également y ajouter des phénomènes paranormaux.

Quant à Stéphane résolument tourné vers le cinéma a également été confronté au phénomène ovni avec une observation partagée avec son frère.

Sans vouloir divulguer l'histoire profonde du film , ce que l'on peut en dire c'est qu'il vous plonge directement au cœur de l'action et évoque toute la sensibilité , l'étrangeté de l'expérience des diverses manifestations du phénomène , ceci présentée par une mise en scène différente de ce qui se fait habituellement dans le domaine qui nous sensibilise , à savoir que nous sommes le témoin permanent du phénomène , le tout mené d'une main de maître tant dans les effets sonores que visuel par un rare professionnalisme dans ce domaine .

Le public a chaleureusement acclamé le film à part il faut le dire un vrai rêveur qui n'a rien suivi et c'est plaint de ce fait.

Pour ma part et la majorité du public, c'est un très bon film qui je pense fera du chemin pour le sujet qui nous importe.

Suite aux remerciements de mes invités, le jeu des questions-réponses à commencé par la présence de Myriam Belmihoub, mêlée à celle de Gérard Deforge, et poursuivi par Charles P. pour ensuite faire place aux questions diverses et variées du public, auquel Vincent et Stéphane ont tour à tour répondu avec précision s'adressant à l'auditoire avec une réelle et palpable sympathie, gentillesse, profondément authentique. Bref des intervenants comme on en souhaite souvent dans toutes nos rencontres.

Un événement que cette soirée qui restera parmi celles que j'ai vécues comme l'une des plus appréciés.  Enfin la séparation, sans avoir oublié de faire l'annonce de la venue de notre prochain invité du mardi quatre février, en la personne de Gildas Bourdais pour la présentation du livre de Leslie Kean dont il a assuré la traduction française.
Une première très belle soirée pour commencer l'année 2014.

Guy Loterre