L’AGENCE SPATIALE D’ARGENTINE FACE AUX CANULARS UFOLOGIQUES

OVNI ET FUSEE TRONADOR 11« La comisión nacional de actividades espaciales » finalise actuellement les derniers détails pour le lancement de la fusée Tronador II. Ce lancement permettra de mettre en orbite, début décembre, un satellite qui sera précieux pour l’agriculture, la pêche et l’hydrologie.

Ce qui choque et ce que dénoncent les responsables du projet, c’est l’utilisation de l’image choisie pour illustrer ce futur lancement comme support à des histoires d’ovni avec atterrissage. Les auteurs de ces « canulars » n’hésitent pas à contacter tous les médias, radio, tv et le web pour diffuser ces images qui dégradent le sérieux du programme Tronador II.  Il est choquant également que les images de Tronador II profitent à des individus sans scrupules qui détournent le travail des scientifiques dégradant ainsi l’image de la Science.

Nous revenons aux années 50, depuis que le web se développe, que les programmes informatiques permettent de composer, truquer, modifier et fabriquer des images à la demande, les canulars reviennent, heureusement bien souvent grossiers, mais sont présents en grand nombre sur Internet. Tout ceci contribue à discréditer le sérieux des chercheurs, qui sont de moins en moins nombreux à consacrer un peu de leur temps à ce sujet, mais qui tentent de trouver des éléments fiables et scientifiquement acceptable pour faire avancer la connaissance de ce problème.

Il est donc indispensable aujourd’hui de combattre ces informations sans fondement et, si on parle du dossier ovni, sur le net ou sur un support quelconque, de le présenter avec sérieux en éliminant les histoires rocambolesques qui polluent de plus en plus ce dossier. Le sujet ovni étudié en tenant compte de la réalité des faits, qu’on relève essentiellement sur le terrain, est à lui suffisamment intéressant et ne nécessite surtout pas de le mélanger aux inventions de « prétendus » enquêteurs, ufologues et falsificateurs divers qui inventent avec des images fabriquées à l’appui, de fausses histoires plus ou moins sensationnelles. Tout ceci nui fortement à l’étude sérieuse du phénomène et on ne peut plus l’accepter.