Compte rendu de la 39e réunion OVNI Grenoble                           

Dix-neuf personnes se sont retrouvées le jeudi 7 novembre 2013 à St-Martin-d’Hères pour échanger autour de la question ovni. Nous eûmes la chance d’accueillir deux nouveaux venus, que je tiens ici à remercier de s’être déplacés et d’avoir contribué à la bonne ambiance générale. 

Avant d’aborder le thème principal de la soirée, il fut d’abord question des mystérieuses et abondantes chutes de filaments observées dans plusieurs départements le matin même, notre ami Thierry Gay nous apprenant qu’il en avait lui-même été témoin. Toiles d’araignées ? Retombées d’un incendie ? Rejets de réacteurs d’aviation ? Cette dernière hypothèse avait été retenue suite à l’analyse de filaments aéroportés analogues prélevés en France l’année dernière, peu ou prou à la même période (1). Mais peut-on généraliser ? La CRIIRAD (2), si elle a pu collecter suffisamment d’échantillons,  n’a, à l’heure où j’écris ces lignes, pas encore publié de résultats.

atlantic oak grenoble(Photo La salle spacieuse de l’Atlantic Oak ou sont organisés les repas sur le thème ses ovnis à Grenoble.)

Je présentai ensuite ma revue de presse :

Un DVD pour commencer, le film « Dark Skies », une histoire d’abduction traitée dans l’esprit des films d’horreur du type Paranormal activity. Une citation d’Arthur Clarke fait figure d’accroche sur la jaquette : « Soit nous sommes seuls dans l’univers, soit nous ne le sommes pas. Les deux hypothèses sont tout aussi terrifiantes. »

Les livres ensuite, en commençant par Esprit, es-tu là ? de Vivianne Perret, qui relate d’étonnants récits historiques qui ont vu le surnaturel influer sur le cours des événements… Deux chapitres sur Harold E. Puthoff, le RSI, Ingo Swann et le projet Star Gate intéresseront particulièrement les ufologues. Dans Esprit d’abord, humain ensuite, l’ufologue et métaphysicien québécois Jean Casault entend nous aider à nous souvenir de ce que nous avons oublié sous la contrainte de l’incarnation et ainsi découvrir qui nous sommes vraiment… OVNI dans nos cieux de Jean-Louis Drouot a, quant à lui, l’ambition, plus modeste, de nous apprendre à identifier ce qui peut l’être en faisant preuve de bon sens, de curiosité et d’esprit critique… Un petit ouvrage parsemé d’exemples pratiques. Autre littérature  à contre-courant de l’HET, Roswell « Fabrication d’un mythe » de Jean-Claude Sidoun ; l’auteur rend compte de son enquête personnelle et porte un autre regard sur l’affaire du crash de Roswell. Enfin, Errances spatiales 2 de Guillaume Perrot est la suite de son premier recueil de nouvelles ufologico-SF paru en 2008. Un effort pour mieux coller à certains faits  ufologiques a été consenti par cet auteur très investi dans son écriture.

Je terminai par plusieurs revues…

Le Point n° 2146 propose un dossier de 17 pages sur la vie dans l’univers et les exoplanètes, et une magnifique couverture.

Le Point / Historia HS « Tintin et les forces obscures » est plus un livre qu’une revue. Dix pages sont consacrées aux extraterrestres dont six sur les ovnis écrites par Yves Bosson.

Aliens n° 17 (septembre) change pour la quatrième fois de format et revient au tarif de 8 €.

Aliens HS n° 4 sort en novembre et s’intéresse aux contactés. 9,90 € quand même...

Nexus n° 89 propose une interview de Jean-Gabriel Greslé (que nous recevrons en mars 2014) et une autre de Jacques Patenet (que nous recevrons ultérieurement).

Top secret n° 69 revient sur les observations réalisées sur le plateau d’Albion, les ovnis semblant avoir une prédilection pour les installations nucléaires. A noter, dans ce numéro, un intéressant article sur le sujet du jour, à savoir la grande pyramide.

Wapiti HS n° 48 consacre tout un numéro à l’espace, l’astronautique et à la vie dans l’univers. Plusieurs dessins humoristiques et encadrés font référence aux ovnis et aux extraterrestres. Pour les 7-13 ans.

LDLN n° 414 présente des enquêtes et des témoignages, des photos surprises et quelques articles de fond sur l’équation de Drake, les témoins privilégiés et les combustions spontanées.

Le sujet principal du soir, les pyramides d’Égypte, n’est pas à proprement parler ufologique mais il n’en est pas moins intéressant dans la mesure où l’on peut raisonnablement s’interroger sur l’origine et la fonction de ces fantastiques constructions, certains auteurs allant jusqu’à affirmer qu’elles pourraient être les vestiges et témoins silencieux d’une intervention cosmique…

François-Marie Périer introduisit le sujet en rappelant que nombre de mythes créateurs faisaient référence à un peuple des étoiles et que les textes se recoupaient à l’occasion. Il entra ensuite dans le détail du sujet du soir en s’appuyant, notamment, sur l’ouvrage Décoder les pyramides de John Desalvo et sur les travaux du chercheur américain Joe Parr qui auraient mis en évidence un champ d’énergie autour des pyramides. Il cita aussi l’écrivain Anton Parks – auteur de romans spéculatifs historico-scientifiques de grande qualité - ce qui permit à Denis Alarcon de rebondir en prenant assez longuement la parole pour en présenter les thèses avec la faconde et l’érudition qu’on lui connaît. Passionnant.

Le prochain OVNI Grenoble se tiendra le jeudi 5 décembre 2013. Aucun intervenant n’est à ce jour programmé.

(1) Le laboratoire Analytika sis à Cuers dans le Var a rendu son rapport en octobre 2013, suite à une commande de l’ACSEIPICA (Association Citoyenne pour le Suivi, l’Étude et l'Information sur les Programmes d'Interventions Climatiques et Atmosphériques)

(2) Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité

INFORMATIONS SUR LES REPAS SUR LE THEME DES OVNI ORGANISE PAR OVNI GRENOBLE SUR LE SITE : www.les-rencontres-ufologiques.com