ON PERD SON TEMPS AVEC CES ANOMALIES LES PLUS DIVERSES QUE LES TÉMOINS N’ONT JAMAIS OBSERVE !

Trois affaires en ce moment qui polluent le dossier ovni et qui semblent faire le bonheur des médias. Nous ne rapportons pas en générale ce genre d’informations, elles n’apportent rien au dossier qui nous intéresse et de plus, elles débouchent souvent sur des explications rationnelles, que pourtant certains ne souhaitent pas admettre. Qu’elle perte de temps pour rien……..

AU TAJ MAHAL

ovni au dessus du taj malCe document fait le tour de la planète et de plus on ne connaît même pas actuellement la personne qui l’a filmée, restée anonyme sur You Tube. Le document est posté par un ufologue, UfoPrimeTube, qui n’en est pas à sa première vidéo. Ce serait un touriste qui a filmé le Taj Mahal, aux Indes, et qui a découvert en visionnant la scène un objet volant qu’il n’identifie pas……

Plusieurs solutions sont fournies pour expliquer de tels phénomènes, insecte, problème interne du logiciel d’analyse de l’APN etc...  mais, bien que reproductible en général, elles ne sont pas toujours admises par certains qui en font une polémique !

La vidéo a été postée le 31 juillet 2013 sur le site de partage Youtube et déjà été  visionnée plus de 60 000 fois.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=EwXtjNenBM0

Ce qu’on peut en dire c’est qu’elle a déjà été postée en novembre 2012, pour des nouvelles présentées comme récentes, on ne fait pas mieux ! (http://www.youtube.com/watch?v=40MDqZPLxz8 )

À PARTIR DE L’ISS

ISS - UN ASTRONAUTE FILME UN OVNIL’astronaute américain Chris Cassidy, membre de l’équipage de la Station spatiale internationale (ISS) a publié via la Nasa une  vidéo sur le Net. Une vidéo troublante, tournée le lundi 19 août 2013, (certains la situe le dimanche, comme quoi ces infos sont bien peu sérieuses !) selon diverses sources, qui montre un étrange objet volant, qui évolue autour de la station orbitale, arrondi et de couleur or-orangée, très lumineux.

L'agence américaine a identifié l'objet et il s'agit simplement "d'une housse d'antenne s'étant détachée de l'ISS et provenant à l'origine du module russe Zvezda." (Ou selon d’autres sources : « couvercle de protection qui s'était détaché de l'ISS» Pas très sérieux tout cela !). Sa couleur intense ne serait due qu'aux reflets des rayons du soleil... La NASA a dépêché vendredi 23 août les cosmonautes russes Alexandre Missourkine et Fiodor Iourtchikhine afin d'inspecter le module incriminé. Quelques menues vérification mais RAS.

Le sujet est porteur, des petits malins ont déjà à plusieurs reprises isolé des images provenant de l’ISS via la NASA qui rend publique d’innombrables films et montrant des objets insolites, souvent identifiés par la suite, mais peu le savent.

ROSWELL – LA ZONE 51 – LES ALIENS DE ROSWELL….

la carte officielle de la zone 51 - roswell - alien et ovniLa zone 51 n’a jamais été officiellement reconnue par le gouvernement américain. Évidemment, comme des « fuites » ont eu lieu, tout ceci n’a fait qu’alimenter les fantasmes les plus divers au sujet de cette base ultra secrète. Persistant, encore ces dernières années à nier l’évidence, le gouvernement américain s’est enfin décidé de lever une partie de ce secret de polichinelle. Il a procédé à la déclassification d’un rapport de plus de 400 pages à la demande d’un historien,  qui évoque les travaux relatifs aux avions espions, entre autre le fameux U-2 qui ont eu lieu sur cette base ainsi que son fonctionnement. On y trouve même une carte qui permet de situer précisément la zone 51, site jusqu’alors ultraconfidentiel localisé dans le désert du Névada et les notes faisant référence à cette zone, en prouve ainsi l’existence. C’est en fait Jeffrey Richelson qui avait demandé la déclassification de ce rapport en 2005 et qui vient seulement de le recevoir, il y a quelques semaines.  

L’affaire a été annoncée par The Atlantic Wire (http://www.theatlanticwire.com/national/2013/08/government-now-admits-theres-area-51/68389/ ) et  on trouve sur le site de la National Security Archive (http://www2.gwu.edu/~nsarchiv/NSAEBB/NSAEBB434/ ) une analyse pertinente, non pas sur le dossier ovni, mais sur e fameux rapport, analyse de Jeffrey Richelson..

La Zone 51 servait, selon l’explication officielle, en fait à la CIA pour effectuer des tests sur les avions espions U-2, selon un rapport officiel sur l’histoire du programme entre 1954 et 1974 rédigé par deux historiens. (Téléchargeable sur le site ci-dessus.).

Désinformation, divulgation incomplète de documents, en fait ne cherchez dans cette littérature nouvellement déclassée la preuve du crash à Roswell d’un engin extraterrestre. Si crash il y a eu lieu, la CIA n’a pas encore jugé bon de vous faire connaître ce délicat dossier, qui officiellement pour le gouvernement Us n’existe pas ! Toutefois le rapport indique "Les essais en haute-altitude de l'U-2 ont rapidement conduit à un effet secondaire inattendu - une augmentation considérable du nombre de rapports d'objets volants non identifiés (OVNI)". De là à considérer que toutes les observations d’ovnis sont dues à ces expériences, c’est une explication non recevable. Le rapport ne cite d’ailleurs aucun cas. On avance également : "L’U-2 et plus tard les vols OXCART représentaient plus de la moitié de tous les signalements d'ovnis au cours de la fin des années 1950 et la plupart des années 1960." Ceci semble très exagéré !

La presse américaine, la presse internationale et de très nombreux sites sur le net ont repris et commenté à leur façon cette simple information relative à la diffusion au public de ce rapport, entre autre en écrivant que cette zone n’était donc nullement consacrée à l’étude d’éventuels objets de provenance extraterrestre (et on pense naturellement à l’affaire de Roswell), ce qui à l’évidence n’a aucun rapport avec l’objet de cette étude. Un amalgame qui ne fait que renforcer les théories relatives à la désinformation et au complot dans lesquelles on trouve un peu tout et n’importe quoi.