OVNIS : LA BATAILLE DES MEDIAS OU LE LABYRINTHE DES LEURRES.

La conspiration du silence

 Par Jean-Pierre Troadec

Le début officiel de l’histoire des ovnis, au niveau médiatique, date de 1947. Nous sommes après la seconde guerre mondiale, la presse occidentale relate les premières observations de soucoupes volantes. D’abord aux États-Unis, puis en Europe.60 ans après, à l’heure de l’Internet, des bouquets numériques TV, de la prolifération d’agences de presse et d’une multitude, sans cesse renouvelée, de magazines de presse écrite - quotidiens, hebdomadaires, mensuels – on pourrait croire que tout est dit sur le sujet ovni, en toute partialité. C’est en fait tout le contraire qui se passe. Les médias, dans leur ensemble, continuent d’entretenir un rideau de fumée sur la question, traitant plutôt les informations ufologiques comme des nouvelles de second rang, servant à remplir l’espace médiatique au moment où le flux de l’actualité est en baisse. On peut même affirmer qu’une certaine auto censure, au sein même de nos démocraties de l’information, est en place dès que les médias touchent au sujet brûlant des ovnis. Nous vous invitons à un décodage de cette réalité complexe.

Le cas de la France, qui nous intéresse ici, est symptomatique. On peut parler d’exception française, pour le dossier ovni. Notre pays est touché par deux cas de figure, au regard de l’information ufologique. D’un côté les témoignages continuent à être recueilli, environ un par semaine (source GEIPAN/Centre national d’études spatiales et groupes de recherches privés) et de l’autre la presse, dans son ensemble, ne rend globalement pas d’écho de cette actualité. La politique, l’économie, le sport et les faits divers sont plus attractifs, plus proches des lectorats, auditeurs et téléspectateurs.

Suite en page des Auteurs : Monsieur Jean Pierre Troadec 04  sur le site  http://www.les-rencontres-ufologiques.com  (http://www.les-rencontres-ufologiques.com/aut.-jean-pierre-troadec-04.html)